Un séjour pour admirer des chefs-d’oeuvre architecturaux

Vous avez toujours été attiré par les belles architectures, ces demeures qui témoignent d’une grande intelligence mais surtout d’un important sens de la beauté et de l’esthétique. Il y en a certainement dans la ville où vous vivez mais si vous sortez un peu des frontières de votre pays, vous en découvrirez d’autres, magnifiques, fabuleuses et qui vous raviront par-dessus tout.

Voulez-vous les admirer ?

Alors, faites un peu d’économies et programmez un périple qui vous amènera vers des pays où se trouvent de merveilleux chefs-d’oeuvre architecturaux d’une beauté sans nom. Commencez par l’Espagne, pas trop loin, et allez voir l’Alhambra de Grenade. Il fait partie des monuments majeurs de l’architecture islamique en Espagne. Edifié au VIIIe siècle, cette acropole d’une magnificence sans pareille est un témoin toujours présent de l’exubérance de l’époque hispano-mauresque. Toujours en Espagne, il y a la basilique Sagrada Familia, un monument emblématique de Barcelone. Considéré comme un poème mystique, cet édifice conçu par l’architecte Antoni Gaudi a vu le jour en 1882 et encore inachevé à ce jour. Mais vous verrez, c’est sublime et vous ne regretterez pas la visite.

Allez plus loin…

Au Cambodge, il y a Angkor Wat, un complexe grandiose construit au début du XIIe siècle, conçu pour en faire un temple d’État. A ce jour, il reste le temple le mieux conservé d’Angkor et celui qui est encore un centre religieux depuis sa construction. Au départ temple hindou, il est aujourd’hui un temple bouddhiste mais ce qui vous intéressera le plus, c’est son architecture : un style classique de l’architecture khmère. C’est tellement vaste qu’il vous faudra probablement y passer de longs moments pour l’admirer dans sa totalité. Et puis, en Inde, l’incontournable Taj Mahal. Il est époustouflant ce mausolée de marbre blanc. Et vous allez apprécier de voir dans un seul monument une combinaison d’architecture indienne, islamique, iranienne et ottomane. De quoi passer des journées entières ! Et puis, pour parfaire l’endroit, il s’y trouve de très jolies pavillons, terrasses et jardins tout autour. Bien qu’il ait été achevé en 1643, ce mausolée construit par l’empereur Shâh Jahân en hommage à son épouse bien-aimée demeure un monument de grande beauté qui ne semble pas altéré par le temps…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *