Comment voyager autrement avec le tourisme collaboratif ?

Il existe plusieurs formes de voyage et le tourisme collaboratif est à privilégier si vous souhaitez voyager autrement. De quoi s’agit-il ? Que faut-il savoir là-dessus ? Trouver toutes les réponses dans cet article.

Qu’est-ce que le tourisme collaboratif ?

Le tourisme collaboratif est une forme de tourisme favorable pour la population locale. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il veut valoriser le patrimoine, la nature et la population de la destination choisie. L’objectif étant de plonger le touriste ou le voyageur dans la vie locale. Pour cela, il est donc appelé à collaborer avec la population locale durant son voyage. Aujourd’hui, on peut trouver des plateformes dédiées à ce type de tourisme afin de faciliter le contact entre les touristes et les locaux. Les locaux présentent leur ville aux touristes et voyageurs et ces derniers peuvent avoir un aperçu de ce qui les attend une fois arrivé à la destination. Le voyage est généralement moins cher et si le touriste séjourne dans une famille, il paie ce qu’il veut lorsqu’il part. En gros, cette forme de tourisme incite aux échanges et partages entre les étrangers et la population locale. Une manière d’en savoir plus sur la vie quotidienne des locaux et la culture du pays visité. Et ce, à moindre prix.

Ce qu’il faut savoir

On parle aussi d’une forme de tourisme « responsable » : il s’agit de voyager autrement, éloigné du tourisme de masse. L’environnement est ainsi plus préservé car il s’agit de partir à la découverte de la destination hors des sentiers battus. La plupart du temps, ce sont les touristes qui recherchent un dépaysement total qui se lancent dans le collaboratif. En effet, ils souhaitent sortir de leur zone de confort et se mélanger avec la population locale. Il peut ainsi voyager autrement et de manière la plus authentique possible : il n’a pas à suivre des itinéraires populaires ou dictés par les voyagistes. S’il a besoin d’aide ou de compagnie, il peut compter sur ce qu’on appelle les « Greeters ». Ce sont des guides bénévoles ou des particuliers passionnés, qui conduisent les touristes dans des lieux exceptionnels, des lieux qu’eux seuls connaissent l’existence. Le voyageur responsable souhaite participer au développement de l’industrie touristique et ne veut plus être exploité ou considéré comme un produit à commercialiser. Pour lui, les relations humaines sont importantes et il ne veut pas d’un tourisme trop formaté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *